Femme de parloir

Duszka Maksymowicz, médecin, visiteuse de prison, rencontre Micha, Détenu Particulièrement Surveillé, condamné à perpète, muet suite à deux cancers. Un taulard en acier trempé. Débute alors une histoire d’amour dans un milieu qui l’interdit. C’est l’histoire d’une femme qui va plonger dans l’univers carcéral pour en sortir « son homme ». C’est également celle de toutes ces femmes anonymes, coupables d’un amour mal venu et sur qui pèse le poids de la condamnation de l’homme qu’elles aiment.

Mise en scène et adaptation : Michel Laforest / Décor et graphisme : Clarisse Morel / Vidéo : Sandrine france / Univers sonore : Olivier Lagier / Avec : Marie Neichel / Une production Compagnie Bosse.

Du 15 au 18 et du 22 au 25 janvier 2009, au Théâtre du Fou Fieffé, 2 rue Fernand Rey, Lyon 1er. Durant toute la durée des représentations, sera installée l’exposition « Carnets de voyage », proposée par le GENEPI.

Le vendredi 16 janvier, à l’issue de la représentation, aura lieu une réunion/débat sur le thème « Droits des familles et des prisonniers ». Elle sera animée par (entre autres) par le GENEPI, Axés libre, Faites la lumière en détention…

Affiche de la pièce :

femmesdeparloir1.jpgfemmesdeparloir2.jpg 

Tract du débat

Laisser un commentaire