Les femmes ont une sexualité, même en prison

Lors d’un entretien récent avec la sociologue Myriam Lauf-Joël sur Rue69 concernant l’accouchement de Véronique Le Gall en prison, nous avions évoqué la sexualité des femmes détenues. Nous revenons aujourd’hui plus précisément sur cette sexualité, « d’autant plus occultée » selon la chercheuse, qu’elle est vue comme « moins pulsionnelle que celle des hommes ».

 

Camille: Il peut donc exister une sexualité pour les femmes en prison?

 

Myriam Lauf-Joël: On est en présence d’un véritable flou autour de la sexualité carcérale, puisqu’il n’y a qu’un article juridique assez vague à ce propos: « Constitue une faute au deuxième degré, le fait d’imposer à la vue d’autrui des actes obscènes ou susceptibles d’offenser la pudeur. » (Article D249-2-5 du Code de procédure pénale).

 

Cette imprécision fait que chaque établissement, et même chaque membre du personnel, doit se débrouiller pour gérer les situations à caractère sexuel, ce qui peut évidemment créer des tensions entre eux s’ils n’en ont pas la même vision.

 

Vous distinguez trois logiques sexuelles pour les femmes?

 

Oui, pour résumer, les détenues se partagent en trois types de logiques (évolutives évidemment et schématiques), elles-mêmes essentiellement liées à la sexualité précarcérale et au rapport à la détention:

  • Des femmes déclarant n’avoir aucune pratique sexuelle

Dans le cadre de leur détention, que ce soit en terme d’homosexualité avec d’autres détenues, de masturbation solitaire ou avec le partenaire au parloir. Elles disent que les pratiques sexuelles ne leur manquent pas, qu’elles ne ressentent aucun désir et qu’elles n’y pensent pas.

 

Cette absence de pratiques érotiques renvoie à trois facteurs explicatifs:

  • certaines de ces femmes sont inscrites dans une « désorientation intime » désignant la sexualité érotique comme un problème, en raison de relations aux hommes très douloureuses dans leur passé (viols, violences conjugales…);
  • ces détenues ont complètement intériorisé l’interdit sexuel;
  • elles sont dans un rapport à la détention excluant toute éventualité de plaisir sexuel. Soit que la détention est tellement mal vécue qu’elle exclut toute idée de plaisir tout court (et la sexualité apparaît alors uniquement comme un élément de la vie pré- ou post-carcérale). Soit que les femmes décident de s’en servir pour reprendre la maîtrise de leur corps sur des substances telle que la drogue ou l’alcool, objectif surdéterminant concourant à la mise entre parenthèses du plaisir sexuel.
  • Des femmes qui aimeraient avoir des pratiques sexuelles mais qui n’en ont pas.

Les pratiques de masturbation solitaire et d’homosexualité avec une autre détenue sont d’emblée exclues du champ sexuel possible, car pour ces femmes la sexualité s’inscrit exclusivement dans le cadre du couple et des sentiments (avec une personne connue hors détention).

 

Du fait, de ce profond enchevêtrement de la sexualité avec des représentations très strictes d’affectivité et d’intimité et des caractéristiques contraignantes du parloir (ponctualité, exiguïté, temps limité, proximité avec d’autres personnes, surveillance, etc.), ces femmes n’ont aucune pratique sexuelle en ce lieu, jugé inadapté car renvoyant dans leur esprit à une insupportable autonomisation des comportements par rapport aux significations qu’elles y attachaient.

 

Elles préfèrent renoncer plutôt que de « sacrifier » leurs habitudes sexuelles.

  • Des femmes investies dans une sexualité carcérale

Que ce soit dans le cadre d’activités sexuelles au parloir et/ou de relations homosexuelles en détention. La détention est considérée comme un passage décisif dans leur vie, mais en plus, et c’est en cela qu’elles se distinguent des femmes du deuxième type, elles ont accepté le fait que la « case prison » puisse avoir des incidences sur leur vie.

 

La détention n’est plus considérée comme une parenthèse durant laquelle on s’imperméabilise et que l’on mettra de côté une fois sortie pour reprendre sa vie d’avant la détention, mais au contraire comme une période où va se jouer la reformulation de son identité.

 

Pour accepter cette redéfinition de soi et de ses pratiques, il faut du temps, et cela ne se fait pas sans heurts (certaines détenues hétérosexuelles ayant eu des relations homosexuelles m’ont dit par exemple se sentir sale).

 

Il y a, très progressivement une « carcéralisation » de leur façon de vivre leur sexualité.

 

Pour les femmes qui ont une sexualité, le rapport au sexe est transformé par la prison?

 

La sexualité est pour presque tout le monde naturalisée: elle apparaît comme un fait uniquement biologique et psychologique, renvoyant à deux réalités différentes selon que l’on est un homme ou une femme, mais sa dimension sociale est complètement occultée, et je dirais même qu’elle paraît parfois illégitime.

 

Le problème, c’est que même certains sociologues ne parviennent pas à dépasser cette vision, et lorsque l’on parle de la sexualité en prison, on a donc presque toujours affaire à des travaux saturés du mot « pulsion » et « besoin ».

 

On est en présence de l’hypothèse sexologique selon laquelle les pratiques sexuelles au parloir et l’homosexualité apparaissant après un certain temps d’incarcération renverraient à la satisfaction de pulsions trop longtemps contenues.

 

Si effectivement ces pratiques semblent apparaître au bout d’un temps relativement long d’incarcération, pour ma part je pense que ce n’est pas en raison de la nécessité d’une « décharge sexuelle » trop longtemps réprimée, mais d’une transformation personnelle, progressive et souvent douloureuse, des pratiques et représentations sexuelles. La prise en compte du temps n’est pas à faire en terme de frustration mais au contraire en terme d’adaptation.

Article de Camille paru sur Rue89.com le 1er décembre 2008.

6 Réponses à “Les femmes ont une sexualité, même en prison”

  1. Shocobon dit :

    Je me permet de faire un peu de pub pour Un forum de discussions,d’entraide et de soutien pour tous les proches de détenus,famille,amis… Pour avoir des reponses a certaines de vos questions,debattre,partager… »parce que l’union fait la force »!

  2. fafienne dit :

    je serais heureuse de partager et de connaitre d autres femmes de detennus famille comme tu le dit l unon fait la force !

  3. BOODDHA dit :

    TRUTH BOODDHA MEISSSONNIER LYCEE ST FR ASISE SUITE FEATURING BOODDHA INSTATN DE GIVECNHY BOUDE P 2006 CAISSE DE DEPOTS ET DE CONSIGNATINOS TITRE MICHELIN NASA 2006 APRT 5 P 57 CH CVIL TOKYO EXCHANGE BIBLIO DE CITE UNIVERSITAIRE DE APRIS ET DE CERGY PONTOISE FERMETURE ET DE RUNGIS BIBLII FR MITTERRAND ART L 541 2 1 ET R 54 12 1 A R 54 12 8 DU CODE DE TRAVAIL DE PROCEDER A RADIATION DE LISTE DES DEMANDEURS D EMPLOI 1989 VOL 1 P 504 15565 URSAAF DS 1959 491 REMUNERATION PROSTITUTION HAZELL KELLEY KATE BECKINSALE YAMINA BELBEY ANIA KISIEL BIBLIO HEINERICH HEINE SUITE KIOSQUE THEATRE COMPLICE PTT HAMELIN
    Encyclopédie pratique de la photo / Kodak ; [Kenneth T. Lassiter, Robert E. White Jr. et al.] ; [éd. française Roger Favre, Jean-Luc Berthoud et al.]
    Alphabet du titre :
    latin
    Auteur(s) :
    Lassiter, Kenneth T . Rédacteur
    White, Robert E (Jr) . Rédacteur
    Favre, Roger (1943-….) . Traduction
    Berthoud, Jean-Luc . Traduction
    Eastman Kodak Company (Rochester, N.Y ). Éditeur scientifique
    Date(s) :
    1979-1982 BNP 1984 AUTOMATISATIONS DES RESEAUX ET DES TERMINAUX USVQ DE VERSAILLES PHOEB CATES

    TI OREAL GRAND OMBRE STOICK 1909 DOYLE REGLMENT DE COMPTE

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXXVIII P 715 TAYEB BELBEY

    TI I DELAHOUSE FONDS DE PENSION PETROLIER NORVEGIEN EET ENTRPRISES ARMEMENT FRS

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXXVII P 1339

    TI ROIU DU PETROL G PARDEL BOULANBGER

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXXVI P 1013

    TI RUNGIS JENA FELBER FAMILLE ALSACINNE

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXXVI P 1349

    TI SEALYS TM VITALE

    ANNEE PHILOLOGIQUELXXIII P 785

    TI LONDES 15 AOUT 1861 4 VOLEURS DELA HAUTE PEGY

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXXV P 743

    TI MARTINETY DESESPOIRE DES AGENTS ET COMPLICES DELA CONSPIRATION ARRESTATINO DE GOERGE

    ANNEE PHILOLOGIQUELXXI P 601

    T IDEFERDAL BLERIOT 1875 UN PEU DE PHOTO FAROUCHES

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXIX P 401

    TI MENDEL 1877 VAINCUS FAROUCHES ETM ILITAIRES

    ANNEE PHILOLOGIQUELXVIII P 437

    TI WYNOA RYDER DIT MARINE ANTOINETTE DANS SA PRISON 17987 G 163 041

    ANNEE PHILOLOGIQUELXVII P 491

    TI MME VALETTE EN PRSION A LA PLACE DE SON MARIE G 165527

    ANNEE PHILOLOGIQUELXVI P 515

    TI CHAIX 1919 MICHELIN PENDANT LA GUERRE TD 139167

    ANNEE PHILOLOGIQUELXV O 341

    TIU RAYMOND RLTINTERU A SHARONNE A ROL 19813 OBSEQUES

    ANNEE PHILOLOGIQUELXIV P 497

    TI CN ENINO CAPASA A ROL 1914 24 2 14 %MARDI GRAS PREPARATINO PAQUET CONFETTIN

    ANNEE PHILOLOGIQUE LXIII P 543

    TI CHENE A LA MEATIRE BELSTA 1902 ZION

    ANNEE PHILOLOGIQUELXII P 463

    TI A ROL 1915 IRINA KULMICOVA CONDE NAST TUILERIE 20 6 15 PREPARATION MILITAIRE

    ANNEE PHILOLOGIQUELXI P 293

    TI FAMILLE TOBACOS MONTE CARLOS 1906 ZION

    ANNEE PHILOLOGIQUELXI P 511

    TI CREIG STANSKY WHY NOT AGENCY MILAN AMBASSADE DE FRANCE HELSINKI 5 IE 4 GALIIENI GOUVERNEUR MILITAIRE DEP ARIS A ROL 1914 PREPARATION MIULITAIRES

    TI GUY DE NISSAN PONTHIEU 1824 INDEMNITTES DES EMIGRES 1899 ORGANISATION DU DEPARTMENT MARINE EET COLINIES RAPATRIEMENTS

    ANNEE PHILOLOGIQUELVII P 371

    T ISUITE NORA RESTO ALEXANDER MANTEUA FLEURDELISE TENANT UNEM AIN LA CROIX ET DE AUTRE LIVRE SUR LAQUEL REPSOSENT LES CLEFS EGLISE DENIS ET HILAIRE

    ANNEE PHILOLOGIQUELVI P 485

    TI EMINEM MARSCHAL LRAPEUR ET KATEMOS LOIN DE SAN QUNETIN FANTA S 09 PRIOSN

    ANNEE PHILOLOGIQUELV P 343

    TI MICHEGRU EX GENERAZL SE DONANT LA MORT 16 GERMINAL DE AN 12 CHEF DU COMPLOT P 27200

    TI DENZIERE 09 ALZACIENNE BIBLI GALLICA MARCIA CROSS

    ANNEE PHILOLOGIQUE LIII P 325

    TI MMH JACQUE LANG 08 ECOLE ABANDONNE CAMOOUFFLE

    ANNEE PHILOLOGIQUELII P 339

    TI ANYA KISEIL ET KIRSTNE MULLENBROCK DIOT MANIFEST POUR AUGUSTE MAISON AUSTRE LORAINE 1797 PRELIMINAIRE DEPAIX

    ANNEE PHILOLOGIQUEL I P 265

    TI DIGO LIQUE VENGUE HIELARD 1886 POLKA PROVENCAL CERF

    ANNEE PHILOLOGIQUEL P 319

    TI JESSICA STAM WURTZ A ROL 38800 ESCRIMEUSE

    ANNEE PHILOLOGIQUE XLIX P 411

    IT TONY BLAIR A ROL 1911 KARCHER ET CIE THEATRE

    ANNEE PHILOLOGIQUEXLVII P 319

    TI DME ROYAUME ENCHATE

    ANNEE PHILOLOGIQUEXLVIII P 451

    TI AMBASSADE DE FRANCE HELSKIKN 1947 PRIDAUILT MARS AVRIL 1947 ACCELERA LES RAPATRIEMENTS

    ANNEE PHILOLOGIQUEXLVI P 315

    TI RENOAUARD 1855 DICO CHANCELLERIE CONDUITS ET RAPATRIEMTNS DES AVANCES QUI LUI SONBT REMBOURSES PAR L ETAT
    ANNEE PHILOLOGIQUEXLV P 277

    TI DROUOT ;COM LAMBERT ANDRE JESSICA BIEL

    ANNEE PHILOLOGIQUE XVIVP 335

    TI IDEL GUM

    ANNEE PHILOLOGIQUEXLIII P 405

    TI IDEM DORMIENNE CAPRICE SEX

    ANNEE PHILOLOGIQUEXLII P 303

    TI DEM NABILA BELBEY UNGERER

    ANNEE PHILOLOGIQUEXLI P 303

    TI CONTRPETRIE PUF 09

    ANNEE PHILOLOGIQUEXL P 435

    TI EUROGIFT
    ANNEE PHILOLOGIQUEXXXIX P 289

    TI LITTERAUTER BIELORUSSIE FRASKI KOCHANOWSJ JAMES

    134 1 OP 63
    µ136 2 P 191

    TI JAN BARSSSCEWKI

    HERMES131 4 P 457
    136 1 P 69

    TI A RYMLSZA

    HERMES131 P 315
    138 1 P 69

    TI S BUDNY GUMANIST

    HERMES131 2 P 195
    125 4 P 443

    TI E SKOBELOU

    HERMES131 1 P 63
    125 3 P 321

    TI R MARCHUK

    HERMES130 4 P 453
    125 2 P 205

    TI CHARGINETS

    HERMES130 3 P 321
    125 1 P 67

    TI RAISA BARAVIKOVA

    HERMES130 2 P 193
    124 4 P 453

    T S YANOVITCH

    HERMES130 1 P 81
    124 3 P 2325

    TI I SHAMYAKIN

    HERMES133 4 P 461
    124 1 P 67

    TI H KLIAUKO

    HERMES133 3 P 319

    HERMES124 2 P 203

    TI V KARALKEVICH

    HERMES133 2 P 189
    127 4 P 453

    TI LARYSA GENIYURSH

    HERMES133 1 P 63
    127 3 P 327

    IT VASIL BYKAM AFGANEC

    HERMES132 4 P 453
    127 2 P 195

    TI DME NEU SABLE JAUNE

    HERMES132 3 P327
    127 1 P 79

    T IDME SIGNE DU MALHEUR

    HERMES13 2 P 197
    126 3 P 331

    TI IDE TRAQUE

    HERMES1321 1 P 69
    126 2 P 205

    T IDE LESM ORTS N ONT PLUS MAL

    HERMES138 3 P 321
    126 1 P 69

    T IDME BELARUSINA LITERATURE 1950

    HERMES126 4 P 457
    138 2 P 205

    TI DAS IGOR LIED BRADULIN

    HERMES135 4 P 439
    129 4 P 515

    TI A ARLON

    HERMES135 3 P 303
    129 3 P 379

    TI ALES ADAMOVICH

    HERMES135 2 P 181
    129 2 P 29

    TI FRANCISAK UMESTOUSKI

    HERMES135 1 P 65
    129 1 P 79

    TI YANKA KUPALA TARASOVA DOLA

    HERMES134 4 P 459
    128 4 ¨P 445

    TIDEM GENS D ICI

    HERMES134 3 P 325
    128 2 P 331

    TI Y KOLAS

    HERMES134 2 P 199
    128 2 P 189

    TI K CHORNY

    HERMES137 4 P 453
    128 1 P 71

    TI M CHARLLO

    HERMES137 3 P 341
    122 1 P 61

    TI PYRENNE CHEVRIER PES EAUX CAHUDES 226 37 PH LEONARD LESLIE BROKE 3 PETITS COCHONS

    HERMES137 2 P 199
    122 2 P 201

    TI PIPPA PASSES DRMA BROWNING

    HERMES137 1 P 69
    122 3P 307

    TI DISNEY WALT DROUOT 3 VOLUEMS 3 EMCAHTNS PETITS LOUPS

    HERMES136 4 P 445
    122 4 P 453

    TI ARCHEOLOGIE CHINOISE HAN 206 COCHON DEBOUT DROUOT

    HERMES136 3 P 315
    121 P 61
    121 2 P 195
    121 3 P 297

    DROUOT.COM

  4. jeanstory dit :

    To the world could possibly someone, on the contrary one man or woman could possibly the whole world. jeanstory http://www.voyoto.com/vetement-homme-c-13.html/

  5. jeanstory dit :

    Won’t talk about your personal enjoyment one fewer grateful compared with what you. jeanstory http://www.voyoto.com/lunettes-c-22.html/

  6. jeanstory dit :

    The truth relationship foresees the needs of other versus proclaim it is really have. jeanstory http://www.voyoto.com/vetement-femme-c-16.html/

Laisser un commentaire